Encadrements

Ensemble pour un monde meilleur

Historique du comité « Ensemble pour un monde meilleur »

Comité visant l’intervention et la prévention dans notre belle école secondaire de l’Érablière à St-Félix-de-Valois dans la région de Lanaudière.

 C’est durant l’année scolaire 2006-2007 que l’on aborde plus concrètement le sujet de la violence dans notre école et les écoles du Québec. À cette époque, quelques événements de violence sont de plus en plus observables et des actions ponctuelles sont posées afin de diminuer la fréquence de ces événements. La modification de la loi (LPJ) durant cette année contribue à notre réflexion. En effet, les situations présentant un risque sérieux d’abus sexuel, d’abus physiques, de négligence ainsi que des mauvais traitements psychologiques ont été reconnus plus formellement afin d’intervenir auprès des victimes et des agresseurs.

Durant les années précédentes, la psychologue scolaire et moi-même faisions partie du comité Défi-famille à l’organisme Cible Famille Brandon à St-Gabriel de Brandon. Plusieurs de nos signalements n’étaient pas retenus à l’époque et une démarche avec l’organisme des Droits de la commission de la personne avait été enclenchée. La modification de cette loi devenait donc une réponse à nos questionnements face à certaines décisions de la protection de la jeunesse et enlignait par le fait même nos actions en milieu scolaire.

En 2008-2009, nos actions se poursuivent mais de manière non-structurée. C’est au début de l’année scolaire 2009-2010 qu’un comité est officiellement formé. Le comité non-violence portait cette phrase « La violence faite aux enfants et aux jeunes…une vision partagée » et animait des ateliers de prévention, en classe pour tous les niveaux. C’est durant la même année qu’un Quiz est distribué afin de vérifier l’ampleur du phénomène de la violence dans notre école et que les protocoles voient le jour. Notre logo change… « Les petits pas de chacun traceront le chemin de demain ». Le comité est de plus en plus présent dans l’école et organise différentes activités pour diminuer la violence dans notre milieu.

En 2011, un concours de dessins est proposé afin de trouver un nom et une image représentative de notre comité. C’est un élève de secondaire 2, Jessie Savoie qui rafle le prix et c’est grâce à lui que « Ensemble pour un monde meilleur » continue de s’investir dans le milieu. En 2012-2013, il y a adoption par l’Assemblée nationale du projet de loi 56 qui apporte diverses modifications à la loi sur l’instruction publique et l’enseignement privé. La commission scolaire doit veiller à ce que chacune de ses écoles offre un milieu d’apprentissage sain et sécuritaire de manière à ce que tout élève qui la fréquente puisse y développer son plein potentiel à l’abri de toute forme d’intimidation ou de violence.

C’est durant cette même année que le comité Bassin de notre secteur se réunit dans le but d’écrire le plan de lutte pour prévenir et combattre l’intimidation et la violence à l’école et a pris exemple  sur ce qui était mis en place dans notre milieu depuis déjà quelques années.

Depuis, nous poursuivons notre mission. Des petits pas en 2006, à la venue de la Caravane de la tolérance, de l’activité des chandails à l’acceptation des différences par nos activités ou la venue d’organismes extérieurs, des ateliers de prévention aux mises en situations concrètes, nous poursuivons encore et toujours l’atteinte d’un monde meilleur.

  • De l’individu à la planète;
  • Changer le monde une personne à la fois;
  • Penser globalement, agir localement;
  • Promouvoir la non-violence;
  • Développement d’habiletés sociales;
  • Ouverture sur les différences; (article 10, Charte des droits et libertés du Québec)
  • Code de conduite Bassin Érablière;
  • EVB, démocratie, pacifisme, écologie, solidarité.

Voilà notre définition! Nous méritons ce prix pour notre engagement, notre persévérance dans le temps et le désir de changer le monde……

Karine Fréchette au nom du comité « Ensemble pour un monde meilleur »

Je vous fais parvenir notre bilan des interventions de l’année dernière afin que vous puissiez voir nos actions ainsi que les activités déjà réalisées ou à venir sur le calendrier de l’année scolaire 2017-18 :

Bilan des activités mises en place par le comité « Ensemble pour un monde meilleur » pour l’année scolaire 2016-2017

  • Présentation de la méthode d’intérêt commun (MIC) : intervenir stratégiquement auprès d’intimidateurs et de leurs victimes, auprès des membres du comité et des intervenants de l’école.
  • Lors des présentations de classe par les directions adjointes, annonce faite aux élèves sur le rappel des fiches à remplir, des intervenants à voir ou des endroits où déposer des informations en cas de situations de violence. Rappel que la dénonciation peut se faire oralement ou sur les fiches mises à la disposition des élèves à l’école (secrétariat et agenda scolaire), que l’élève soit victime ou témoin. Ces fiches peuvent aussi être anonymes. Une boîte pour déposer les plaintes est disponible au bureau des absences.
  • Distribution des fiches de signalement à tous les intervenants de l’école avec importance de ramener les informations à la responsable de l’intimidation pour le recensement des situations à la fin de l’année scolaire.
  • Karine Fréchette sera informée par la CS étant donné son rôle comme porteuse de dossier violence intimidation.
  • Animation du programme « Funambule » aux élèves vivant des situations anxiogènes. Le désir de performance et l’impact des commentaires et jugement des autres sur nos adolescents étant le centre de nos préoccupations. (en collaboration avec la psychologue et la psychoéducatrice)
  • Animation pour tous les élèves de l’école « Solidaires pour la vie ». Présentation de problématiques liées à la santé mentale, dépression, etc. Accepter les différences et trouver des ressources pour nous aider.
  • Présentation aux parents des actions de notre milieu grâce à la présence du comité « Ensemble pour un monde meilleur » lors des portes ouvertes.
  • Distribution de fiches de signalement aux parents lors de cette soirée.
  • Invitation au NÉO en classe ainsi que sur l’heure du midi afin de venir faire de la prévention sur l’acceptation des différentes orientations sexuelles. Les causes de l’orientation sexuelle, les fausses croyances, les conséquences de l’homophobie, etc. ont été abordées.
  • Organisation des activités pour la semaine avant les vacances de Noël, puisque plus les élèves sont occupés le midi, moins il y a de situations de violence : confection d’arbres de Noël, visite du Père Noël et des lutins, prise de photos et remise de cannes, remise d’oranges et historique de l’orange dans le bas de Noël, Noël dans le monde, remise de galettes, orchestre de l’option musique à la cafétéria.
  • Prévention toxicomanie et rencontre le soir par l’organisme le réseau.
  • Prévention du suicide : message intercom pour souligner la semaine et encourager les élèves à en parler, remise des épinglettes « T’es important pour moi », engagement personnel pour aider son prochain.
  • Message à l’intercom lors des messages sur la non-violence à toutes les semaines.
  • Semaine de persévérance scolaire : haie d’honneur, messages dans l’escalier central, mots d’encouragements personnalisés à distribuer aux élèves.
  • Informations aux parents des activités par une mise à jour régulière sur le site de l’école.
  • Violence faite aux femmes : vidéo diffusée par le biais de la danse et message de non-acceptation sur l’heure du midi.
  • Journée québécoise de la solidarité : présentation aux élèves sur l’acceptation des différences par des gens provenant du Mali.
  • Conférence à tous les élèves du secondaire 2 sur l’acceptation des différences, présentation de la loi 56 et des distinctions violence et intimidation et conférence de 6 personnes sur leur histoire personnelle en lien avec les différences.
  • Activité de sensibilisation et de prévention sur l’acceptation des différences, à tous les élèves de secondaire 1 sur le thème « avoir une lunette différente ».
  • Semaine de l’alimentation : on offre des fruits comme collation, préparation de « smoothies » aux  élèves, minis muffins, présentation du poids santé et de sa réelle définition.

Activités à venir pour 2017-2018 :

  • Présentation de la MIC à tout le nouveau personnel d’intervenants.
  • Poursuite des moyens en place afin de dénoncer les situations de conflits, violence ou intimidation.
  • Lors des présentations de classe par les directions adjointes, annonce faite aux élèves sur le rappel des fiches à remplir, des intervenants à voir ou des endroits où déposer des informations en cas de situations de violence. Rappel que la dénonciation peut se faire oralement ou sur les fiches mises à la disposition des élèves à l’école (secrétariat et agenda scolaire), que l’élève soit victime ou témoin. Ces fiches peuvent aussi être anonymes. Une boîte pour déposer les plaintes est disponible au bureau des absences.
  • Semaine thématique : message intercom, activité « donner au suivant », messages à lire sur la place publique.
  • Venue du Néo, Solidaires pour la vie, Réseau, etc.
  • Animation d’activités précédents la semaine de Noël.
  • Animation d’activités lors de la semaine de persévérance scolaire.
  • Prévention du suicide : activités durant la semaine.
  • Code vestimentaire retravaillé à l’école axée sur un volet éducatif et une prise de conscience de l’élève dans une réalité de monde adulte. Activité sur la place publique et trucs au personnel dans leurs interventions face aux jeunes.
  • Scénettes d’intimidation jouées par les élèves de l’option théâtre (place publique).
  • Messages de persévérance dans l’escalier central et confectionnés par les élèves de l’option arts.
  • Animation sur le phénomène de la violence et l’intimidation à un niveau qui reste à déterminer. Trucs aux élèves.
  • Activité tatouage henné……signe de non-violence.

Et bien d’autres activités qui restent à élaborer….

Membres


Aujourd'hui


Listes téléphoniques

Érablière, C.S.