Encadrements

Comité EHDAA

Guide d’accompagnement à l’intention des parents …

Mise en contexte

Le présent guide vise à rejoindre, d’un côté, les parents d’un enfant ayant des besoins particuliers qui s’apprête à entrer à l’école ou à poursuivre son cheminement et, d’autre part, les parents qui apprennent, pendant le parcours scolaire, que leur enfant éprouve certaines difficultés d’adaptation ou d’apprentissage.

Cet outil veut accompagner les parents et faciliter leurs démarches dans les suivis et les représentations qu’ils auront à faire pour et avec leur enfant ayant des besoins particuliers dans l’aventure scolaire, laquelle peut parfois être périlleuse ou paraître ardue.  L’idée, derrière ce document, est de fournir les informations nécessaires pour mieux encadrer l’enfant dans son parcours scolaire.

Le monde de l’éducation peut paraître complexe vu de l’extérieur. Il est tellement vaste qu’on ne peut en saisir toutes les sphères d’un seul coup. Ce guide vise donc à faciliter la compréhension du système scolaire, de ses modes de fonctionnement et de l’implication du personnel concerné.

Ce document veut aussi informer les familles des avenues qui s’offrent à elles pour faciliter le parcours scolaire de l’enfant ayant des besoins particuliers. La plupart des structures et les différents acteurs avec lesquels vous aurez à interagir seront mentionnés. Vous serez invité, par la suite, à consulter les ressources particulières en place dans votre communauté et votre commission scolaire pour aller plus loin dans votre démarche de parent d’un enfant ayant des besoins particuliers.

Chaque région et chaque commission scolaire présentent des particularités en termes de services, de politiques et de soutien. Il aurait été impossible de les regrouper dans un seul guide pour tout le Québec. N’hésitez donc pas à consulter le personnel de votre école, votre comité de parents, ou votre comité consultatif des services aux élèves handicapés et en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (CCSEHDAA), pour en savoir davantage sur les services offerts à votre enfant sur le territoire de la commission scolaire.

Le système scolaire utilise le terme EHDAA pour décrire les élèves handicapés ou ayant des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage. Dans ce guide, nous utiliserons également les mots «enfants», «élèves» ou «enfants ayant des besoins ou des défis particuliers» pour les décrire.

Finalement, ce guide est un outil de vulgarisation permettant un premier contact avec une réalité : à vous de poursuivre plus loin les recherches lorsque nécessaire. Nous espérons que ce guide vous fournisse assez de connaissances utiles pour faciliter le parcours scolaire de votre enfant

Définitions EHDAA

Déficience visuelle ( 42)

La Direction de l’Adaptation Scolaire ( DAS) du Ministère de l’Éducation , des Sports et des Loisirs (MELS) a publié en 2006 un document intitulé
“L’organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves
handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA)
mise à jour qui remplace celui intitulé Élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) : définitions (2000).
Ce document est disponible sur le site de la DAS
Manifestations (…)

Déficience motrice grave ( 36)

La Direction de l’Adaptation Scolaire ( DAS) du Ministère de l’Éducation , des Sports et des Loisirs (MELS) a publié en 2006 un document intitulé
“L’organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves
handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA)
mise à jour qui remplace celui intitulé Élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) : définitions (2000).
Ce document est disponible sur le site de la DAS
Manifestations (…)

Troubles relevant de la psychopathologie ( 53)

La Direction de l’Adaptation Scolaire ( DAS) du Ministère de l’Éducation , des Sports et des Loisirs (MELS) a publié en 2006 un document intitulé
“L’organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves
handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA)
mise à jour qui remplace celui intitulé Élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) : définitions (2000).
Ce document est disponible sur le site de la DAS
Manifestations (…)

Code de difficulté 99

La Direction de l’Adaptation Scolaire ( DAS) du Ministère de l’Éducation , des Sports et des Loisirs (MELS) a publié en 2006 un document intitulé
“L’organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves
handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA)
mise à jour qui remplace celui intitulé Élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) : définitions (2000).
Ce document est disponible sur le site de la DAS
Le code 99 est (…)

Troubles envahissants du développement ( 50)

La Direction de l’Adaptation Scolaire ( DAS) du Ministère de l’Éducation , des Sports et des Loisirs (MELS) a publié en 2006 un document intitulé
“L’organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves
handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA)
mise à jour qui remplace celui intitulé Élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) : définitions (2000).
Ce document est disponible sur le site de la DAS
Manifestations (…)

Déficience intellectuelle moyenne à sévère ( 24)

La Direction de l’Adaptation Scolaire ( DAS) du Ministère de l’Éducation , des Sports et des Loisirs (MELS) a publié en 2006 un document intitulé “L’organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) mise à jour qui remplace celui intitulé Élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) : définitions (2000).

Déficience langagière (34)

La Direction de l’Adaptation Scolaire ( DAS) du Ministère de l’Éducation , des Sports et des Loisirs (MELS) a publié en 2006 un document intitulé “L’organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) mise à jour qui remplace celui intitulé Élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) :

Déficience motrice légère ( 33)

La Direction de l’Adaptation Scolaire ( DAS) du Ministère de l’Éducation , des Sports et des Loisirs (MELS) a publié en 2006 un document intitulé “L’organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) mise à jour qui remplace celui intitulé Élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) :

Déficience auditive ( 44)

La Direction de l’Adaptation Scolaire ( DAS) du Ministère de l’Éducation , des Sports et des Loisirs (MELS) a publié en 2006 un document intitulé “L’organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) mise à jour qui remplace celui intitulé Élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA)

Déficience organique ( 33)

La Direction de l’Adaptation Scolaire ( DAS) du Ministère de l’Éducation , des Sports et des Loisirs (MELS) a publié en 2006 un document intitulé “L’organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) mise à jour qui remplace celui intitulé Élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) : définitions (2000).

Troubles du comportement

L’élève présentant des troubles du comportement : est celui dont l’évaluation psychosociale, réalisée en collaboration par un personnel qualifié et par les personnes visées, avec des techniques d’observation ou d’analyse systématique, révèle un déficit important de la capacité d’adaptation se manifestant par des difficultés significatives d’interaction avec un ou plusieurs éléments de l’environnement scolaire, social ou familial.

Élève en difficulté d’apprentissage

Au primaire celui : dont l’analyse de sa situation démontre que les mesures de remédiation mises en place, par l’enseignante ou l’enseignant ou par les autres intervenantes ou intervenants durant une période significative, n’ont pas permis à l’élève de progresser suffisamment dans ses apprentissages pour lui permettre d’atteindre les exigences minimales de réussite du cycle en langue d’enseignement ou en mathématique conformément au Programme de formation de l’école québécoise ;

Élèves à risque

On entend par élèves à risque des élèves du préscolaire, du primaire ou du secondaire qui présentent des facteurs de vulnérabilité susceptibles d’influer sur leur apprentissage ou leur comportement et peuvent ainsi être à risque, notamment au regard de l’échec scolaire ou de leur socialisation, si une intervention rapide n’est pas effectuée. Une attention particulière doit être portée aux élèves à risque pour déterminer les mesures préventives ou correctives à leur offrir.

Troubles graves de comportement (14)

La Direction de l’Adaptation Scolaire ( DAS) du Ministère de l’Éducation , des Sports et des Loisirs (MELS) a publié en 2006 un document intitulé “L’organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) mise à jour qui remplace celui intitulé Élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) : définitions (2000).

Déficience intellectuelle profonde (23)

La Direction de l’Adaptation Scolaire ( DAS) du Ministère de l’Éducation , des Sports et des Loisirs (MELS) a publié en 2006 un document intitulé “L’organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élève handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) mise à jour qui remplace celui intitulé Élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) : définitions (2000).

COMMENT SE FAIT L’ATTRIBUTION D’UN CODE DE DIFFICULTÉ À UN ÉLÈVE ?

Étapes de la démarche :

  • L’élève « non codé » en classe ordinaire.
  • Les premières observations se font en classe par le personnel enseignant qui est le premier intervenant auprès de l’élève.
  • Lorsque le personnel enseignant remarque que des difficultés persistent malgré ses interventions et les mesures d’appui, il peut soumettre la situation à sa direction.
  • De plus si le personnel enseignant est d’avis que l’élève présente des signes d’une déficience motrice, organique, langagière, intellectuelle moyenne à profonde, des troubles
    sévères de développement ou une déficience physique grave, il doit en faire rapport à la direction.
  • La direction reçoit l’exposé du personnel enseignant et doit faire connaître sa décision (dans les dix jours) et poser les actions adaptées à la situation.
  • Ces actions peuvent comprendre la mise en place, dans les 15 jours, de l’équipe du plan d’intervention (ou d’un comité ad hoc dans le cas d’un élève pour lequel l’enseignante ou l’enseignant a signalé des signes de déficience).
  • La direction doit inviter les parents à participer à l’équipe du plan d’intervention ou au comité. Toutefois, l’absence des parents ne peut retarder ou empêcher le travail de se poursuivre.
  • L’équipe du plan d’intervention peut demander que soient faites des évaluations.
  • L’équipe du plan d’intervention ou le comité recommande à la direction, dans le meilleur intérêt de l’enfant, des moyens, des mesures d’appui, et, si conforme aux définitions ministérielles dans le cas d’élèves handicapés ou aux précisions de la convention collective du personnel enseignant en ce qui concerne les élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage, l’identification de l’élève par un code de difficulté.
  • Il revient à la direction de procéder ou non à la mise en application des recommandations
    dans les 15 jours.
  • Une identification par un code de difficulté demeure jusqu’à ce que l’équipe du plan d’intervention ait eu l’occasion de réviser la situation d’un élève. Toutefois, les codes identifiant des élèves handicapés ou en trouble grave du comportement doivent être validés par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS). Dans la mesure où le ministère ne reconnaît pas un code conforme, il demande à ce qu’il soit retiré ou modifié.

À qui s’adresser en adaptation scolaire ?

Étapes à suivre :

1) À l’enseignante ou à l’enseignant de votre enfant
2) À la direction de votre école
3) À la Commission scolaire des Samares, au service de l’adaptation scolaire

Communiquez avec le secrétariat qui acheminera votre demande à la conseillère
ou au conseiller concerné selon votre secteur et l’ordre d’enseignement de votre
enfant.

Vicki Tremblay, secrétaire
450 758-3500 poste 22672
Télécopieur : 450 889-3154

Les conseillères et le conseiller sont :
Pour les élèves du préscolaire et du primaire :

  • Jacinthe Beaulieu, conseillère pédagogique
  • Marie-Andrée Verreault, conseillère pédagogique
  • Caroline Rondeau, conseillère pédagogique
  • Pour les élèves du secondaire :
  • Tania Kabis, conseillère pédagogique
  • Michel H. Lemire, conseiller pédagogique
  • Caroline Rondeau, conseillère pédagogique

Pour le pavillon de l’Espace-Jeunesse et les classes DIMS et TSA au secondaire
Fanny Brun, conseillère pédagogique

  • Le service de l’adaptation scolaire est sous la responsabilité de :
  • Céline Dufresne, directrice adjointe
  • Michel Brien, coordonnateur

Dans la mesure où ces démarches de résolution de problèmes n’auraient pas été
concluantes, vous pouvez vous adresser au secrétariat général en communiquant
avec Mme Annabelle Coutu au numéro suivant 450 758-3500 poste 23507.

Membres / EHDAA


Aujourd'hui


Listes téléphoniques

Érablière, C.S.


Session d'examens

Horaire

Niveaux: 1, 2, 3, 4, 5


Messages de la semaine

22-05-18 / Archives


Menu de la semaine

Semaine du 28 mai au 1er juin 2018